Logo Trains du Monde Chemin de Fer Touristique du Tarn
Share
Rejoignez nous sur Page et Page

France Locomotives à Vapeur

Vous êtes ici : Accueil > Monde > Europe > France > Materiels-France > Locomotives-Vapeur-France >
Des Locomotives à Vapeur circulent toujours. Le plus grand nombre sont des trains restaurés, le plus souvent par des Associations ou des Compagnies qui exploitent des Trains Touristiques

- Histoire de la Locomotive à Vapeur

La traction électrique est à l'étude dès les années 1880, et utilisée dès les années 1900.
c'est en fait la traction diesel qui cause la perte de la traction vapeur, là où la traction électrique ne semble pas rentable ou pas souhaitable stratégiquement.
Le programme d'électrification intense de l'après-guerre et la livraison de nouvelles locomotives diesel dans les années 1950 ont marqué le déclin de la vapeur à la fin des années 1970.
Certains pays bien dotés en ressources de charbon ou de tourbe ont continué à utiliser la traction à vapeur jusqu'à la fin du xxe siècle, notamment la République démocratique allemande, l'Afrique du Sud, la Chine et l'Inde.

- Description d'une Locomotive à Vapeur

Une locomotive à vapeur est constituée approximavement de :
- Une cabine de conduite qui héberge le conducteur et le chauffeur
- Un foyer dans lequel brule le bois, le charbon sous forme de cocke, de briquettes ou de poussière ou encore de fuel
- La chaudière
- Un moteur à vapeur
- Le mécanisme d'entrainement
- Un tender à l'arrière inclus dans la locomotive ou tracté

- Classification des Locomotives à Vapeur

Classification française :
Les locomotives sont classifiées par un code en 3 parties :

- Le type, composé de 3 chiffres ou d'un nom

Pour les locomotives standard, ou simplex, tout numéro se compose de trois chiffres :
- le premier chiffre représente la quantité d'essieux porteurs a l'avant,
- le deuxieme la quantité d'essieux moteurs
- le troisième la quantité d'essieux porteurs a l'arriere.
Les locomotives duplex sont classifiées par des numéros a quatre chiffres :
- le premier pour les essieux porteur a l'avant
- le deuxieme pour le premier ensemble d'essieux moteurs
- le troisieme pour le deuxieme ensemble d'essieux moteurs
- le quatrieme pour les essieux porteurs a l'arriere.

- Une lettre dépendant de la période de fabrication allant de A à N jusqu'en 1938, le I étant évité pour ne pas le confondre avec le 1, puis la SNCF continua jusqu'à U en évitant le O pour ne pas le confondre avec un 0. La lettre Z a été réservée aux prises de la seconde guerre mondiale.
Pour les loco-tenders la lettre " T " est ajoutée.

- Un numéro de série
Le numéro de série est décidé par la compagnie possédant la locomotive. Lors de la constitutution de la S.N.C.F. ce numéro a changé pour toutes les locomotives.
Pour plus d'informations, visitez le site de notre ami Alain Cassagnau T.V.N.P. (La Traction Vapeur à voie Normale Preservee et le materiel tracte qui lui est contemporain) et la page Facebook

- Les Types de Locomotives

Les types de locomotives peuvent être représentées soit par un nom soit par un nombre.

- Les "Mikado" 141

Type de locomotive dont les essieux ont, de l'avant vers l'arrière, la configuration suivante :
- 1 bissel (essieu) porteur
- 4 essieux moteurs
- 1 bissel (essieu) porteur
La première locomotive de ce type fut construite par l'américain Baldwin pour le Japon en 1897.
Elle a été dénommée "Mikado" en l'honneur de l'Empereur du Japon.
Cette configuration d'essieux symétriques, 1 essieu porteur à l'avant et un autre à l'arrière, permet une excellente stabilité en marche avant et en marche arrière, ce qui permet l'utilisation de ces locomotives en traction et en pousse des rames réversibles.

- Les "Mountain" 241

Type de locomotive à vapeur dont les essieux ont, de l'avant vers l'arrière, la configuration suivante :
- un bogie porteur à 2 essieux
- 4 essieux moteurs
- un essieu (bissel) porteur.
Ces machines ont été construites dans le but de tracter des trains à grande vitesse avec une grande puissance de traction.
Seules les 241 D aboutirent à ce résultat.
Le type Mountain ne fut pas très répandu en France.
Seulement trois anciens réseaux, la Compagnie de l'Est, le P.L.M., la Compagnie de l'Etat, en possédèrent et la S.N.C.F. se contenta de la série 241 P.

- Les "Consolidation" 140

Type de locomotive à vapeur dont les essieux ont, de l'avant vers l'arrière, la configuration suivante :
- 1 bissel (essieu) porteur
- 4 essieux moteurs

- Les "Pacific" 231

- Les "Decapod" 150

Type de locomotive à vapeur dont les essieux, de l'avant vers l'arrière, ont la configuration suivante :
- 1 bissel (essieu) porteur
- 5 essieux moteurs accouplés.
Les Decapod furent les locomotives pour trains de marchandises par excellence.

- Les "Mikado" 141 R

- La 141 R 1126

Ici, la 141 R 1126 propriete de l'association du train a Vapeur de Toulouse


- La 141 R 1199

Train a Vapeur de Nantes 141 R 1199


- Les "Mikado" 141 TB à tender

La 141 TB 407 est née en 1913,dans les ateliers du Nord de la France (ANF) à Blanc Misseron pour la Compagnie des Chemins de Fer de l'Est.
Elle est rachetée par l'A.J.E.C.T.A. et rejoint Longueville le 04 mars 1972.
Sa restauration ne s'est achevée qu'en 2005. Ellee st alors présentée au public.


- Les "Mikado" 141 TC à tender

Les 141 TC sont des locomotives à tender.
La locomotive 141 TC 19 a servi sur la banlieue nord de la region parisienne.
Elle est conservée par l'A.J.E.C.T.A. à Longueville en région parisienne


- Les "Mikado" 141 TD à tender

Ici la 141 TD 740 propriété et exploitée par les Chemins de Fer Touristiques a vapeur Limousin Perigord
Construites par Fives-Lille, SLM et Schneider


- Les "Mountain" 241 P de la SNCF

Ici la 241 P Mountain 17 restaurée par le Chemin de Fer du Creusot


- Les "Consolidation" 140 C

Elles furent étudiées à partir de 1912 pour les chemins de fer de l'État et livrées de 1913 à 1920.
Elles comprennent 3 grandes séries :
- Une commandée par l'Administration des chemins de fer de l'État, de 70 exemplaires. Ces exemplaires ont été construits par les sociétés Schneider au Creusot, SACM de Belfort et par Fives-Lille. Elles étaient immatriculées de 101 à 170.
- Une commandée par l'Administration des chemins de fer de l'État, devant être réalisée par les mêmes constructeurs. La déclaration de la grande guerre et les réquisitions qui suivent empêchent le projet d'aboutir. Les 200 locomaotives de cette série sont commandées en Angleterre chez North-British locomotive company limited à Glasgow et Nasmyth-Wilson à Manchester. Ces machines sont livrées de 1916 à 1918 et sont immatriculées de 171 à 370.
- Une de 70 exemplaires, est commandée par le ministère de la guerre pour l'ALVF. Ces machines ont été construites en Angleterre par Vulcan Foundry de 1915 à 1920 et sont immatriculées 1 à 70 ALVF.

Huit de ces locomotives sont préservées :

La 140 C 38
a été construite en 1919 sur le Modele Etat.
Elle a roulé jusqu'en 1975.
Elle est rachetée par l'Association C.F.T.P.L. en 1996.


La 140 C 27 fait partie d'une série de 70 machines fabriquées en Grande Bretagne par Vulcan Foundry en Angleterre pour l'armée francaise en 1917.
Elle a été achetée par la C.I.T.E.V. en 1974 à la SNCF.


La 140 C 231 fait partie d'une série de 70 machines fabriquées en Grande Bretagne pour les Chemins de Fer de l'Etat en 1917.
Elle a été achetée par l'A.J.E.C.T.A. en 1972 à la SNCF. Elle est classée Monument Historique.


- Les "Pacific" 231 G

Ici la Pacific 231 G 558 du Pacific Vapeur Club avec son tender 22 C 367.


- Les Corbet Louvet 130

Ici la Corbet Louvet 130 du Chemin de Fer de la Baie de la Somme a voie métrique


- Couillet

Locomotive a Vapeur Couillet Type 030T, construite en Belgique en 1910 pour la Sucrerie de Maisy dans l'Aisne.
Au C.F.T.T. depuis 1985.
Elle est en etat de Marche et classée Monument Historique. A l'origine pour des voies de 60cm, ransformée en 50cm


- Decauville

Locomotive a Vapeur Decauville Type 020T, construite a Corbeil en 1931 pour les Forges d'Audincourt dans le Doubs.
Au C.F.T.T. depuis 1976. Type Progres, Chassis extérieur. A reconstruire


- Mallet

Les fleurons du parc du Chemin de Fer du Vivarais sont, les 6 locomotives à vapeur de type Mallet, nées entre 1902 et 1932


- Fives Lille 030T

La 030T-6 Fives Lille fut une des derniere fabriquée en France.
C'est une locomotive de manoeuvre, destinée aux réseaux ferrés industriels.
Elle est mise en service aux Houilleres du Bassin du Nord et du Pas de Calais (HBNPC) pour la remorque des rames de charbon.
En 1960, elle est rachetée par une usine de céramique ou elle tracte les wagons d'argile, avant d'etre reformée.
Rapatriée au C.F.V. en 1985, elle fut restaurée en 5 ans.


- S.A.C.M. 030T

La 030T-8143 "Hannibal" fut construite sur plans allemands, pour les Allemands.
La S.A.C.M. ne mis aucune bonne volonté a terminer cette série, qui ne fut livrée qu'en 1945, apres la Libération.
Ces locomotives ont donc été vendues entre 1945 et 1948 a divers réseaux ferrés, industriels pour la plupart.
Rachetée en 2000 par le C.F.V., elle sera remise en état en 2007.


Cette locomotive à vapeur 030 T 8158 est construite par la S.A.C.M. pour un réseau français.
30 machines ont été construites de 1948 à 1953 pour divers utilisateurs industriels.
A la fermeture des Houillères du bassin des Cévennes la locomotive N° 2 a été acquise par le parc du Val Joly.
Celui-ci, n'en ayant pas l'utilité, en a fait don à la C.I.T.E.V.. Elle a été restaurée et circule sur sa ligne des Cévennes depuis 1994.


- Krupp 040T

La Krupp 040T 1751 a été construite par la Société Krupp en Allemagne en 1937.
En Allemagne elle tractait des trains de charbon de 2000 tonnes.
Achetée en 1991 par la C.I.T.E.V., elle a repris du service en 1999 après 5 ans de restauration.


- Henschel 040T

La Henschel 040T 25724 a été construite par la Société Henschel en Allemagne en 1949.
En Allemagne elle tractait des trains de 1000 tonnes.
Achetée en 2006 par la C.I.T.E.V., elle a repris du service en 2008 aprèsrestauration.


- Crampton

- Fusée de stephenson

- 41001 "Mountain" prototype de la Cie. de l'Est

- Mallard

- 030 TU S100 "USATC"

- 242 A 1 "Northern" prototype de la SNCF

- 150 P "Décapod" de la SNCF

- 230 G Ten Wheel du PO puis de l'état et de la SNCF

- 160 A 1 "Centipede" prototype de la SNCF

- 231 E "Pacific" Chapelon de la Cie. du Nord

- 232 U 1 "Hudson ou Baltic" prototype de la SNCF

- 151 A "Santa-fé" du P.L.M.

- 240 P "Twelve-Wheeler" de la SNCF

- 030 "Bourbonnais"

- 2-4-4-2 "Big-Boy" de l'Union Pacific

- 220 classe "School" du Southern Railway